Guerre nucléaire : une menace du passé ? Entretien avec Theodore Postol

Si les craintes ont diminué, la menace d’une guerre nucléaire a-t-elle pour autant cessé d’exister ?

Il y a trente ans, la Guerre froide prenait fin et avec elle, la crainte d’un conflit nucléaire entre grandes puissances. Selon Theodore Postol, la situation est toujours dangereuse. Qu’il s’agisse des relations entre la Russie et les États-Unis, du non-respect des traités internationaux ou des systèmes de sécurité des armes nucléaires, les signes d’une guerre nucléaire potentielle sont encore nombreux.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Choisissez votre formule, sans engagement, désabonnement facile

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…