Dette française : un demi-siècle de hausse continue

La dette de la France a augmenté de 100 points de pourcentage en vingt ans, particulièrement lors des périodes de crise économique. On constate cette progression aussi bien pour la dette publique que pour la dette des entreprises et des ménages. 

La dette privée supérieure à la dette publique

Depuis le début des années 2000, on observe que la dette cumulée des administrations publiques, des ménages et des sociétés non financières est passée de 145 % à 270 % du PIB au premier trimestre 2021, soit une augmentation de 125 %. On remarque également que la dette privée — ménages et entreprises — est passée de 80 % à 155 % du PIB, soit environ 60 % de la totalité de la dette française.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Choisissez votre formule, sans engagement, désabonnement facile

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…