La Chine, reine des réserves de change mondiales

Depuis le début des années 2000, le montant des réserves de change mondiales a explosé. Une tendance notamment renforcée par l’entrée du yuan chinois au sein des monnaies de réserve du FMI en 2015. Aujourd’hui, la Chine détient le tiers des réserves de change mondiales.

La prise d’importance de l’Asie depuis 2001

Les réserves de change mondiales ont été multipliées par huit en vingt ans, passant de 1630 milliards de dollars en janvier 2001 à 12 900 milliards de dollars en août 2021. La répartition de la détention de ces réserves a beaucoup évolué sur cette période. Notamment en raison de la crise asiatique de la fin des années 1990.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Choisissez votre formule, sans engagement, désabonnement facile

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…