Élucid c'est quoi ?

Élucid est un média en ligne indépendant qui explore l’actualité économique, politique, sociale et environnementale pour en éclairer les mécanismes et les enjeux. Fondé en 2021 par le spécialiste de la donnée économique et démographique Olivier Berruyer, notre média est une entreprise solidaire de presse (voir nos mentions légales), possédée à 100% par ses collaborateurs. Élucid se donne comme mission de transmettre les connaissances fondamentales pour redonner le pouvoir aux citoyens, et offre des clés de compréhension essentielles pour décrypter l’actualité avec nuance et hauteur de vue. Ancrée dans le temps long, notre ligne éditoriale est détachée du traitement précipité de l’information et de la course au « buzz ». C’est un pari risqué dans cette période ou tout concours à une polarisation du discours au service des puissances d’argent et des intérêts politiques. Cependant, Élucid a décidé de relever ce défi et de faire confiance à l’esprit critique et à l’intelligence de ses lecteurs ! Nous ne cherchons pas à imposer une idéologie, mais bien à diffuser du savoir pour renforcer votre lucidité face aux propagandes de tous bords. Là où d’autres cherchent à noyer les lecteurs dans un flot d’informations inutiles, Élucid propose de prendre le temps de regarder plus haut et plus loin. Chez nous, personne n’est considéré comme du « temps de cerveau disponible ». Pour consulter le Guide d'utilisation d'Élucid et comprendre toutes les fonctionnalités du site, cliquez ICI Nos contenus Notre traitement de l’information, appuyé sur la visualisation des données et la mise en graphiques des tendances, facilite la compréhension de sujets complexes et offre de nouvelles perspectives. ÉLUCIDER : Rendre clair, compréhensible ce qui était obscur, embrouillé, confus. Notre équipe regroupe une vingtaine de personnes aux profils très complémentaires : journalistes, économistes, spécialistes en relations internationales, essayistes, analystes graphiques, monteurs, techniciens et bien d’autres. Élucid propose régulièrement des chroniques de personnalités aux regards enrichissants (universitaires, scientifiques, …) et pourtant trop peu entendus. Nous offrons à ces personnes un espace de libre expression, sans contraintes éditoriales nuisibles à la transmission d'une pensée éclairante. Élucid se distingue également par sa bibliothèque d’auto-défense intellectuelle : un ensemble de synthèses détaillées d’ouvrages fondamentaux. Ainsi, nos lecteurs gagnent du temps tout en aiguisant leur esprit critique. Associée à notre site, notre chaîne YouTube ÉLUCID vous propose régulièrement de grandes interviews (par Olivier Berruyer) et des vidéos de vulgarisation économique (par Frédéric Farah). Enfin, il est important que nos lecteurs puissent prendre part à certaines décisions de notre média et interagir avec nos invités. Nos meilleurs articles sont donc régulièrement soumis au vote pour passer en accès libre, et vous pouvez interagir avec nos invités. Notre financement Le mode de financement de ce site est clair : il ne vient que de vous. C’est ce qui nous permet de rester affranchis de toute influence et sans publicité. Pour découvrir nos offres d'abonnement et accéder à tous nos contenus, cliquez ICI Vous pouvez également nous donner un coup de pouce ici, par un don défiscalisé ! Sans vous, rien n'est possible.

La charte d'Élucid

La présente charte a pour objectif de préciser les engagements, devoirs et principes déontologiques qui régissent le fonctionnement d’Élucid. C’est un pacte de confiance avec vous, chères lectrices et chers lecteurs, que nous publions ici. À la suite de notre Charte déontologique, vous trouverez la Charte de Munich et sa Déclaration des devoirs et des droits des journalistes qu’Élucid s’engage à respecter. Enfin, vous trouverez toutes les informations sur notre Politique de confidentialité concernant le respect des données personnelles de nos abonnés. Un principe essentiel à l’heure où les datas deviennent de plus en plus des biens marchands. Charte déontologique d’Élucid Élucid est édité par e-Lucide Media SAS. La vocation première d’Élucid est, à travers le travail de ses journalistes, de délivrer à ses lecteurs une information de qualité, nuancée, vérifiée et digne de confiance. Indépendance de l’entreprise Élucid se définit comme une entreprise de presse indépendante qui, à ce titre, défend ses intérêts propres et n’est pas (et ne sera jamais) au service d’intérêts commerciaux, d’influence tierce, de lobbys ou de quelconque gouvernement. Adhésion au Syndicat de la presse indépendante Élucid est membre du Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (SPIIL). À ce titre, Élucid applique les différentes conventions collectives des sociétés de presse, et accepte de se conformer à une série de règles basée sur le Guide des bonnes pratiques des éditeurs de presse en ligne, librement accessible sur le site du syndicat. Ces règles viennent compléter la Charte de Munich sur les droits et devoirs des journalistes qui fait autorité dans la profession et à laquelle Élucid adhère intégralement. Pluralisme Les contributeurs d’Élucid sont recrutés avant tout sur leur compétence et sur leur volonté de respecter la présente charte. Élucid s’engage à ce que ses contributeurs viennent d’horizons variés, de façon à ce qu’aucune idéologie ou école de pensée ne domine ses contenus et ainsi favoriser l’ouverture d’esprit. En aucun cas un contributeur ne peut être sélectionné sur son appartenance ethnique, religieuse, sexuelle, politique, syndicale, philosophique ou sociale. Principes déontologiques et pratiques rédactionnelles Les journalistes de la rédaction d’Élucid s’engagent à respecter les règles de déontologie telles qu’elles figurent dans la présente charte, ainsi que les principes contenus dans la Déclaration des devoirs et des droits des journalistes, qui constitue le socle déontologique de la profession de journaliste. Intégrité et indépendance Les journalistes d’Élucid s’interdisent de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information. Ils refusent toute pression et n’acceptent de directives rédactionnelles que des responsables de la rédaction. La définition de la ligne éditoriale et le choix des sujets traités se font de manière tout à fait indépendante. Élucid reste totalement imperméable aux tentatives d’influence par la taille du porte-monnaie ; une condition essentielle pour que le métier de journaliste ne se confonde jamais avec celui de propagandiste. Honnêteté intellectuelle et nuance d’analyse Unanimes dans leur volonté de contrarier la fabrication du consentement, les journalistes d’Élucid s’emploient chaque jour à proposer à leurs lecteurs une information sourcée, factuelle et vérifiée, au travers d’analyses exigeantes et nuancées.

« Je demeure convaincu qu'un journaliste n'est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de pétales de roses. Notre métier n'est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie. » Albert Londres, Terre d’ébène (1929)

Sans être reliés aux devoirs journalistiques de la charte de Munich, les contributeurs extérieurs à la rédaction d’Élucid (auteurs de tribunes, de chroniques ou de billets d’opinion) s’engagent néanmoins à respecter les principes d’honnêteté intellectuelle, d’indépendance d’esprit et de rigueur d’analyse dans leur traitement de l’information. Le respect de ces principes essentiels permet à Élucid de garantir à ses lecteurs des publications de qualité, où l’enrichissement de l’esprit critique ne cède jamais le pas à l’idéologie et au prêt-à-penser. Zéro publicité Élucid refuse toute insertion publicitaire sur son site internet. De cette façon, Élucid n’est pas soumis à la course à l’audience et aux clics. Son financement et sa pérennité sont assurés par les abonnements souscrits par ses lecteurs, conscients qu’un tel modèle est le garant d’une information de qualité et d’une ligne éditoriale indépendante de toute influence extérieure. Données personnelles Élucid refuse par principe d’avoir recours à Google Analytics et privilégie d’autres solutions davantage respectueuses des données personnelles. Nous ne vous demandons que les données strictement nécessaires, et ne revendons aucune donnée concernant nos abonnés ou l’utilisation de nos sites et applications. Élucid met à disposition une page qui référence nos engagements en matière de respect de la vie privée et du traitement des données.  

Déclaration des devoirs et des droits des journalistes Charte de Munich

Préambule Le droit à l’information, à la libre expression et à la critique est une des libertés fondamentales de tout être humain. Ce droit du public de connaître les faits et les opinions procède l’ensemble des devoirs et des droits des journalistes. La responsabilité des journalistes vis-à-vis du public prime toute autre responsabilité, en particulier à l’égard de leurs employeurs et des pouvoirs publics. La mission d’information comporte nécessairement des limites que les journalistes eux-mêmes s’imposent spontanément. Tel est l’objet de la déclaration des devoirs formulés ici. Mais ces devoirs ne peuvent être effectivement respectés dans l’exercice de la profession de journaliste que si les conditions concrètes de l’indépendance et de la dignité professionnelle sont réalisées. Tel est l’objet de la déclaration des droits qui suit. Déclaration des devoirs Les devoirs essentiels du journaliste, dans la recherche, la rédaction et le commentaire des événements, sont : 1. Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité ; 2. Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique ; 3. Publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents ; 4. Ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents ; 5. S’obliger à respecter la vie privée des personnes ; 6. Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte ; 7. Garder le secret professionnel et ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement ; 8. S’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation, les accusations sans fondement ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information ; 9. Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste ; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs ; 10. Refuser toute pression et n’accepter de directives rédactionnelles que des responsables de la rédaction. Tout journaliste digne de ce nom se fait un devoir d’observer strictement les principes énoncés ci-dessus ; reconnaissant le droit en vigueur dans chaque pays, le journaliste n’accepte, en matière d’honneur professionnel, que la juridiction de ses pairs, à l’exclusion de toute ingérence gouvernementale ou autre. Déclaration des droits 1. Les journalistes revendiquent le libre accès à toutes les sources d’information et le droit d’enquêter librement sur tous les faits qui conditionnent la vie publique. Le secret des affaires publiques ou privées ne peut en ce cas être opposé au journaliste que par exception en vertu de motifs clairement exprimés. 2. Le journaliste a le droit de refuser toute subordination qui serait contraire à la ligne générale de son entreprise, telle qu’elle est déterminée par écrit dans son contrat d’engagement, de même que toute subordination qui ne serait pas clairement impliquée par cette ligne générale. 3. Le journaliste ne peut être contraint à accomplir un acte professionnel ou à exprimer une opinion qui serait contraire à sa conviction ou sa conscience. 4. L’équipe rédactionnelle doit être obligatoirement informée de toute décision importante de nature à affecter la vie de l’entreprise. Elle doit être au moins consultée, avant décision définitive, sur toute mesure intéressant la composition de la rédaction : embauche, licenciement, mutation et promotion de journaliste. 5. En considération de sa fonction et de ses responsabilités, le journaliste a droit non seulement au bénéfice des conventions collectives, mais aussi à un contrat personnel assurant sa sécurité matérielle et morale ainsi qu’une rémunération correspondant au rôle social qui est le sien et suffisante pour garantir son indépendance économique.