Les mots de l’impuissance politique

La faiblesse du politique est autant produite qu’entretenue par tout un vocabulaire chez les représentants du peuple et les médias. Il s’agence autour du concept central de gouvernance, cause et effet du passage de la démocratie à une ploutocratie et à une expertocratie.

Comme pour tout le reste, le Covid-19 exerce un effet loupe sur l’impuissance politique des représentants du peuple. Incapables de faire face à l’afflux de malades dans les hôpitaux publics, qu’ils avaient concouru à transformer en des industries orientées vers la recherche de rentabilité, ils n’ont pas non plus été en mesure de fournir des masques à la population, car ils en avaient précédemment détruit les stocks. Ils ont aussi longuement reporté la décision de fermer les frontières qui aurait permis d’enrayer la propagation de la pandémie.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Choisissez votre formule, sans engagement, désabonnement facile

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…