Comment les "ÉLITES" ont abandonné la FRANCE au profit de l'EUROPE...

Marie-Françoise Bechtel a dirigé l'ENA (l'École nationale d'administration) de 2000 à 2002 et a donc une connaissance approfondie du rôle de la haute fonction publique dans la politique française : une politique qui a abouti au sabotage en profondeur de nos acquis, et à l'abandon de notre souveraineté au profit de l'Union européenne.

Elle dénonce le conformisme de pensée de ces hautes écoles censées former l'"élite" du pays. Pourquoi avons-nous abandonné notre souveraineté et donc notre démocratie, et qui est à blâmer ?

Signaler une erreur

Cet article est gratuit grâce aux contributions des abonnés !

Pour nous soutenir et avoir accès à tous les contenus, c'est par ici :

Je m’abonne

Accès illimité au site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…