DE LA DÉMOCRATIE EN AMÉRIQUE, TOME 2 - Alexis de Tocqueville

Après avoir décrit les institutions démocratiques américaines dans le premier tome de De la Démocratie en Amérique (1835), Tocqueville, dans ce second tome (1840), présente une analyse du fonctionnement démocratique et particulièrement du principe d’égalité propre aux démocraties.

Podcast

Réservé aux abonnés

Il compare à cet effet les impacts qu’ont le régime démocratique américain et l’ancien régime aristocratique français sur la vie privée, intellectuelle et politique des individus.

Pour découvrir la synthèse du Tome 1, cliquez ICI

Ce qu’il faut retenir :

Les peuples démocratiques, s’appuyant sur la pensée cartésienne, tendent à préférer juger selon leur raison intérieure plutôt que selon les coutumes, ou les dires des savants. Ils sont ainsi davantage portés vers la simplicité et les idées générales. Ce principe, allié à leur désir permanent d’amélioration de leur bien-être personnel, les isole les uns des autres. Ils sont, dans le même temps, portés vers l’incrédulité en ce qui concerne les Arts, les sciences, et la littérature. Ils privilégient ce qui est lucratif.

L’égalité favorise l’égoïsme et l’individualisme, c’est-à-dire la création d’une petite société à l’échelle individuelle au détriment de la société commune. Cette tendance naturelle est encouragée par les despotes afin de pouvoir agir à leur guise. Pour intéresser de nouveau les citoyens aux affaires publiques, il convient de mettre en évidence l’intérêt personnel qu’ils en retireront.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité au site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…