LE LANCEUR D'ALERTE DES « PENTAGON PAPERS » TÉMOIGNE: combattre un État criminel

Daniel Ellsberg est le tout premier lanceur d'alerte, l'homme à qui l'on doit en 1971 la publication des fameux "Pentagon papers" : 7 000 pages secret-défense émanant du département de la Défense à propos de l'implication politique et militaire des États-Unis dans la guerre du Viêt Nam.

Ellsberg a payé très cher cette décision consistant à révéler la vérité sur les exactions de son gouvernement, afin de faire cesser les atrocités en cours. Sa vie toute entière en a été affectée.

Il revient pour ÉLUCID sur ce grand sacrifice, ainsi que ses découvertes stupéfiantes de l'époque.

Chapitres :

0:00 - La révélation des Pentagon Papers
16:12 - Les États-Unis durant la guerre d'Indochine
22:04 - La désobéissance civile à la guerre du Viêt Nam
29:10 - L’opération Duck Hook
36:17 - Haldeman et l’infaillibilité du président
42:13 - La tentative d’assassinat par les 12 Cubains
49:15 - La menace d'un conflit nucléaire dans le monde
55:25 - Le plan d’attaque nucléaire dans le détroit de Taïwan
1:03:57 - La fin d’un empire déguisé
1:11:26 - Le risque de nouvelles poursuites judiciaires
1:18:05 - The Memory of Justice
1:25:39 - Le coût personnel et familial

Signaler une erreur

Cet article est gratuit grâce aux contributions des abonnés !

Pour nous soutenir et avoir accès à tous les contenus, c'est par ici :

Je m’abonne

Accès illimité au site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…