LE LANCEUR D’ALERTE DES « PENTAGON PAPERS » TÉMOIGNE: combattre un État criminel

Daniel Ellsberg est le tout premier lanceur d’alerte, l’homme à qui l’on doit en 1971 la publication des fameux « Pentagon papers » : 7 000 pages secret-défense émanant du département de la Défense à propos de l’implication politique et militaire des États-Unis dans la guerre du Viêt Nam.

Ellsberg a payé très cher cette décision consistant à révéler la vérité sur les exactions de son gouvernement, afin de faire cesser les atrocités en cours. Sa vie toute entière en a été affectée.

Il revient pour ÉLUCID sur ce grand sacrifice, ainsi que ses découvertes stupéfiantes de l’époque.

Chapitres :

0:00 – La révélation des Pentagon Papers
16:12 – Les États-Unis durant la guerre d’Indochine
22:04 – La désobéissance civile à la guerre du Viêt Nam
29:10 – L’opération Duck Hook
36:17 – Haldeman et l’infaillibilité du président
42:13 – La tentative d’assassinat par les 12 Cubains
49:15 – La menace d’un conflit nucléaire dans le monde
55:25 – Le plan d’attaque nucléaire dans le détroit de Taïwan
1:03:57 – La fin d’un empire déguisé
1:11:26 – Le risque de nouvelles poursuites judiciaires
1:18:05 – The Memory of Justice
1:25:39 – Le coût personnel et familial