PROPAGANDA – Edward Bernays

Dans Propaganda (1928), Edward Bernays se propose d’expliquer la structure du mécanisme de contrôle de l’opinion. Il offre également des précisions sur la place de la nouvelle propagande dans nos systèmes démocratiques pour donner un aperçu de l’évolution progressive du code moral et de la pratique de cette propagande. C’est un livre fondateur de la pensée politique et du phénomène de manipulation des masses. 

L’auteur soulève en filigrane la question de la définition de la démocratie, définition qui serait erronée. La démocratie ne serait pas le lieu du pouvoir du peuple, la démocratie serait le régime dans lequel on manipule l’opinion du peuple au lieu de le contraindre.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Choisissez votre formule, sans engagement, désabonnement facile

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…