Michel Rocard : « L'Europe est morte depuis le traité de Maastricht »

La crise économique que nous traversons aujourd’hui remporte la palme de la plus profonde crise du capitalisme. Partie d’une crise financière, elle a ensuite muté en crise économique et sociale, et alimente désormais des crises politiques et géopolitiques. Michel Rocard, au cours d’un entretien inédit réalisé par Olivier Berruyer en 2012, nous donnait ses vues sur cette crise économique, et ses liens avec le monétarisme.

Pour accéder à partie précédente de l'entretien, cliquez ICI

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…