APRÈS LE COVID, UN EFFONDREMENT DU TOURISME EN ASIE DU SUD-EST

Tandis que l’Europe et l’Amérique enregistrent une forte reprise du tourisme international, l’Asie du Sud-Est demeure à la traîne. État des lieux au Vietnam, Cambodge et Thaïlande où l’on s’interroge sur le devenir du secteur après le Covid-19.

Aéroport de Tan Son Nhat, l’immigration expédie les formalités en un temps record. Léger contretemps à la sortie du terminal, les navettes jaunes reliant directement le centre-ville ont disparu. La pandémie est passée par là : nombre de structures n’ont pas survécu aux confinements successifs. Par défaut, les bus urbains standards feront l’affaire. Le temps d’arriver à destination, l’atmosphère s’est littéralement liquéfiée, un orage de mousson aussi bref que violent éclate. L’accueil est à l’image de la chambre, simple mais chaleureux, quoiqu’un tantinet bordélique : le bureau croule sous les petits équipements. Pour leur retour, les voyageurs sont traités aux petits oignons. Au-dehors c’est le déluge, cela crépite furieusement sur les toitures en zinc, assourdissant à souhait. Welcome back home !

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité au site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…