« LE FMI DÉFEND AVANT TOUT LES BANQUES ET LE SYSTÈME FINANCIER » Roberto Lavagna

Pour l'ancien ministre de l’Économie de l’Argentine, le Fond Monétaire International considère que l'économie ne peut fonctionner sans les banques, et propose ainsi toujours des solutions en faveur du système bancaire. Dans cet entretien inédit réalisé par Olivier Berruyer en 2013, Roberto Lavagna revient sur le défaut historique qu'a traversé l'Argentine en 2001, sur les causes de la crise économique, et explique les raisons qui l'ont conduit à choisir la restructuration de la dette plutôt que le plan « d'ajustement » du FMI. Il dénonce également le poids démesuré du secteur financier, l'arrogance de l'Union Européenne et le tabou des problèmes de l'Euro.

Roberto Lavagna (1942 -) est un économiste argentin. Il a été ambassadeur auprès de l’Union européenne (2000-2002) puis ministre de l’Économie de l’Argentine (2002-2005) après le défaut de son pays sur sa dette publique – le plus gros défaut national de l'Histoire. Il a également été candidat à la Présidentielle argentine de 2007, où il a obtenu près de 17 % des voix.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité au site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…