EICHMANN À JÉRUSALEM – Hannah Arendt

Cet ouvrage est une source de réflexion inépuisable pour qui veut penser le régime nazi, le totalitarisme, ainsi que le génocide juif. À travers le parcours de l’ex-officier nazi Adolf Eichmann, on découvre peu à peu l’incroyable banalité du mal du parti nazi.

Biographie de l’auteur

Hannah Arendt (1905-1975) est une politologue allemande de confession juive. Élève et disciple d’Heidegger, elle étudie à l’université de Heidelberg. En 1933, elle est arrêtée par la Gestapo. Elle décide alors de s’exiler aux États-Unis où elle passera la majeure partie de sa vie. Après la Seconde Guerre mondiale, elle s’engage auprès de groupes de réfugiés juifs et milite pour l’établissement d’un foyer juif en Israël. À partir de 1963, elle commence à enseigner les sciences politiques à l’université de Chicago. Elle meurt à New York en 1975 d’une crise cardiaque.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Choisissez votre formule, sans engagement, désabonnement facile

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…