Jonathan Randal : « La presse a soutenu la propagande sur l’invasion de l’Irak »

Alors que le journalisme de terrain est en crise, Jonathan Randal nous livre son analyse du paysage médiatique occidental. Fort d’une riche expérience de terrain, cet ancien Grand reporter revient sur l’âge d’or du journalisme dont il est un rescapé, donnant à voir un présent bien sombre en ce qui concerne les médias en Occident.

Jonathan Randal (1933 -), grand reporter américain, est un spécialiste du Moyen-Orient. Après avoir travaillé pour le Time Magazine et le New York Time pour lequel il fut correspondant en Pologne, il devient correspondant à Paris, puis correspondant de guerre pour le Washington Post pendant près de trente ans. Au cours de sa carrière, il a ainsi couvert de nombreux conflits, parmi lesquels la guerre du Vietnam et la guerre du Liban.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Choisissez votre formule, sans engagement, désabonnement facile

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…