Dette totale : Niveaux records en Allemagne et au Royaume-Uni

Les deux premières puissances économiques européennes ont eu des trajectoires d’endettement très différentes depuis vingt ans. Alors qu’elles connaissaient un niveau d’endettement comparable au début des années 2000, la dette de l’Allemagne a légèrement baissé jusqu’à nos jours, tandis que celle du Royaume-Uni a fortement augmenté, notamment sous l’impulsion de l’explosion de la dette publique.

Après vingt ans de baisse, la dette allemande remonte

Au premier trimestre 2000, la dette totale de l’Allemagne était de 180 % de son PIB, un niveau supérieur au niveau moyen de la zone euro, qui était de 168 % du PIB au même moment. Après une baisse quasiment ininterrompue jusqu’à 157 % du PIB en 2018, elle s’établit à 181 % du PIB au troisième trimestre 2021, son plus haut niveau des deux dernières décennies.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…