Relance : l’Europe (encore) à la traîne, et à contresens

L’Europe a tardé à mettre en œuvre un plan de relance économique sous-calibré, comparé aux soutiens colossaux des États-Unis et de la Chine. De plus, malgré une reprise économique timide, elle reste embourbée dans sa psychose austéritaire, au risque de péricliter.

L’Europe est-elle vraiment en train d’éviter de reproduire les mêmes erreurs de l’après-crise financière de 2008 : celles d’une relance trop timide, suivie d’une reprise trop molle, aussitôt cassée par une austérité trop forte ? Manifestement, non.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Choisissez votre formule, sans engagement, désabonnement facile

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…