LA DISPARITION DE LA GAUCHE EN EUROPE - A. Barba, M. Pivetti

L’affaissement des partis de gauche en Europe à partir des années 1990 est l’un des phénomènes les plus retentissants de ces trente dernières années. Ce courant politique, qui a été au cœur de nombreuses transformations politiques et sociales du XXe siècle, est en train de disparaître.

Podcast

Réservé aux abonnés

Cet événement interroge et mérite explication. La scomparsa della sinistra in Europa (2016), en français La disparition de la gauche en Europe, d’Aldo Barba et Massimo Pivetti nous apporte un précieux éclairage sur cette question.

Ce qu’il faut retenir :

L’événement politique majeur de ces dernières années est la disparition de la gauche en Europe. Cette disparition a rendu possible la modification du rapport de force entre capital et travail en défaveur des travailleurs et de leur pouvoir contractuel de négociation.

Le moment clef de cette histoire est le tournant de la rigueur de 1983 en France marque l’accélération de la domination du capital sur le travail surtout au travers de la libéralisation des capitaux. De cette manière, le pouvoir contractuel des ouvriers a été sapé et la base de financement de l’État social également.

La gauche a largement transformé l’économie et son organisation en faveur du capital en encourageant les privatisations, la décentralisation, et les modifications de l’État social.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité au site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…