L'erreur et l’orgueil. Penseurs de la gauche moderne - Roger Scruton

Dans L’erreur et l’orgueil. Penseurs de la gauche moderne (2015), Roger Scruton s’efforce de déconstruire les analyses des penseurs de gauche et leur foi inébranlable et utopique en un avenir teinté de marxisme.

audio

Podcast La synthèse audio

play
05:32
mutedownload
Réservé aux abonnés

L’analyse critique proposée par Scruton s’attache ici à revisiter des penseurs aussi différents que Sartre, Deleuze, Habermas, Gramsci ou Badiou, mettant en lumière ce qu’ils ont échoué à comprendre, ce qu’ils ont délibérément nié, et leurs erreurs analytiques. Plus largement, il nous apprend à nous distancier de figures intellectuelles mythiques que nous avons parfois désappris à critiquer.

Ce qu’il faut retenir :

Les penseurs de la gauche moderne occidentale ont presque tous en commun d’avoir été à un moment inféodés au marxisme. Ce faisant, ils ont accepté de fondre l’individu et sa liberté dans de grandes théories sur les classes sociales, la révolution et l’histoire. Ainsi, ils ont préféré l’utopie à l’étude du réel.

Les penseurs de gauche, tels que Hobsbawm, Sartre ou Foucault, ont entrepris de déconstruire ce qui fait traditionnellement tenir les sociétés et les individus : la famille, la religion, les institutions sociales telles que les hôpitaux ou les prisons, qui permettent de réglementer la vie en communauté. Ainsi, les penseurs de la gauche moderne se sont distingués comme des penseurs de la déconstruction, voire de la destruction.

Certains penseurs comme Lacan, Althusser, Deleuze, ou Badiou, se sont employés à redéfinir l’être en lui donnant un contenu résolument transgressif et « en devenir » perpétuel. Ainsi, la pensée de l’être au sens de ce qui a un contenu, une vérité objective, s’est trouvée complètement dévalorisée.

Les penseurs de la gauche moderne sont aussi caractérisés par leur propension à exclure à dénigrer toute pensée allant à leur encontre. En outre, ils se sont efforcer d’entourer leurs théories et leurs concepts d’un voile d’incompréhensibilité qui leur permet de se prétendre d’autant plus scientifiques qu’ils sont incompréhensibles.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant sans publicité

S’abonner
Accès illimité au site à partir de 1€
Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité
Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues
Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle
Et bien plus encore....

Déjà abonné ? Connectez-vous