Le désenchantement du monde - Marcel Gauchet

Le désenchantement du monde (1985) est un ouvrage fondamental pour qui veut comprendre les processus de sécularisation et de laïcisation qui caractérisent les sociétés contemporaines. Selon Marcel Gauchet, ces phénomènes anciens trouvent leur origine au sein même de la pensée chrétienne.

audio

Podcast La synthèse audio

play
05:32
mutedownload
Réservé aux abonnés

L’ouvrage restitue ainsi avec précision les différentes étapes non linéaires de la disparition des sociétés religieuses, fondées sur un passé mythique et une altérité sacrée qui ordonnait la vie sociale et politique, au profit de sociétés de moins en moins religieuses, déhiérarchisées, projetées vers l’avenir, et ordonnées par l’État.

Ce qu'il faut retenir :

Nos sociétés contemporaines ont progressivement cessé d’être des sociétés religieuses, hiérarchisées, tournées vers une origine sacrée et constituées en tant qu’unités totalisantes. Elles sont, au contraire, devenues des sociétés, déhiérarchisées, projetées vers un avenir indéterminé, mais qui surplombe leurs actions. Elles contiennent en elles les principes de différenciation qui auparavant étaient extérieures à elles.

Ce processus de laïcisation et de sécularisation ne résulte cependant pas d’évolutions récentes. Il a été provoqué par l’apparition de l’État en tant que force sociale et politique gagnant peu à peu son autonomie vis-à-vis du religieux. Il a aussi été favorisé par des dynamiques issues du Monothéisme, et notamment du Christianisme. Ainsi, l’introduction d’une dynamique de la Transcendance favorisant l’équivalence du Terrestre et du Céleste a grandement contribué à ce processus de « dignification » du réel et du matériel, et donc au processus de sécularisation. Ainsi, le religieux, en particulier le Christianisme, contient en lui-même une dynamique potentielle de « sortie du religieux ».

Lisez la suite et soutenez un média indépendant sans publicité

S’abonner
Accès illimité au site à partir de 1€
Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité
Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues
Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle
Et bien plus encore....

Déjà abonné ? Connectez-vous