Comment la France a délaissé son industrie

Depuis plusieurs décennies, la France se désindustrialise. Si certains dénoncent la pression fiscale comme cause principale de ce phénomène, il semble qu’il soit aussi le fruit d’une stratégie industrielle erronée.

Continental à Clairoix en 2009, Goodyear à Amiens en 2013, Michelin à La Roche-sur-Yon en 2019, Bridgestone à Béthune en 2020… Les fermetures successives de ces usines de pneumatiques sont une illustration accablante du déclin de l’industrie française. Depuis 1974, selon l’Insee, la France a ainsi perdu 2,5 millions d’emplois industriels. Un rapport de France Stratégie paru en novembre 2020 s’est encore alarmé de ce phénomène désormais bien connu, dont les effets délétères ont été soulignés par la pandémie de Covid-19.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Choisissez votre formule, sans engagement, désabonnement facile

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…