Grèce : Une économie de nouveau fragilisée par la pandémie

Après des années de crise économique, la Grèce commençait à montrer des signes de reprise économique, mais la pandémie mondiale a lourdement affecté le pays, notamment le secteur touristique qui constitue l’un de ses atouts majeurs. En 2020, le PIB grec a donc chuté pour atteindre un niveau inférieur au pic de la crise économique des années 2010. La croissance grecque semble cependant repartie solidement en 2021.

La catastrophe économique des années 2010

La crise de la dette souveraine grecque commence symboliquement le 5 novembre 2009. Le gouvernement socialiste de l’époque annonce que le déficit pour l’année en cours sera de 12,7 % du PIB — contre les 3,7 % annoncé en début d’année — et que la dette publique s’élève à 112 % du PIB. Aussitôt, la Commission européenne enclenche une procédure pour déficits excessifs envers la Grèce, et l’agence de notation Fitch abaisse drastiquement la note de long terme de la dette grecque de A- à BBB+.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Choisissez votre formule, sans engagement, désabonnement facile

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…