CATASTROPHES NATURELLES : PEUT-ON ENCORE LIMITER LES RISQUES ?

Fortes inondations, vagues de chaleur précoces et intenses, longues périodes de sécheresse, cyclones et ouragans… Ces phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes ne cessent de faire la Une de l'actualité dans le monde entier. De plus en plus fréquents et violents, ils sont à l'origine de nombreuses catastrophes aux conséquences humaines et économiques dévastatrices. Il est urgent d’agir !

Les impressionnantes vagues de chaleur en Europe, les inondations meurtrières au Pakistan, les ravages de l'ouragan Fiona dans les Caraïbes et au Canada, le tsunami provoqué par l'éruption explosive du volcan de l’archipel de Tonga… L'année 2022 a été marquée par un grand nombre de catastrophes et la situation est loin de s'améliorer. « Si les tendances actuelles se maintiennent, le nombre de catastrophes annuelles dans le monde pourrait passer d’environ 400 en 2015 à 560 d’ici 2030, soit une augmentation de 40 % sur la durée de vie du Cadre de Sendai», a indiqué le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe dans un récent rapport.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité au site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…