Chine / îles Salomon : quels enjeux derrière le pacte de sécurité secret ?

Les îles Salomon, un archipel oublié de 800 000 âmes situé au cœur de l’Océanie s’est subitement retrouvé propulsé sur le devant de la scène internationale. Et pour cause, Pékin et Honiara ont paraphé un pacte de sécurité « secret ». Il n’en fallait pas tant pour provoquer l’émoi de Camberra et Washington.

« Si vous regardez et si vous me demandez, quels sont les endroits où nous sommes le plus susceptibles de voir certains types de surprises stratégiques sous forme de bases navales - ou certains types d’accords ou d’arrangements, cela pourrait bien être dans le Pacifique… ». Kurt Campbell, ce « monsieur Asie » de l’administration Biden annonçait à demi-mot le 10 janvier 2022 que la Chine projetait d’ici « un an ou deux » d’établir une base navale avancée dans le Pacifique. Le coordonnateur des affaires de l’Indopacifique à la Maison-Blanche n’en dit alors pas plus. Le 24 mars, une « fuite » dévoilait un accord sécuritaire étendu entre la Chine et les îles Salomon.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité au site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…