Iran : La stratégie d’un archipel chiite vers la Méditerranée

Le 28 juillet de cette année, le parlementaire iranien Mohammad Baqer Qalibaf s’est rendu en Syrie pour discuter de la coopération économique entre les deux pays. Il a déclaré « La Syrie est le territoire le plus proche de l’Iran qui peut fournir un accès aux marchés européens et à la Méditerranée. » Téhéran souhaite obtenir un accès à la Méditerranée mais en a-t-elle les moyens ?

En octobre 2019, en contrepartie de son engagement en Syrie, l’Iran reçoit la concession du port de Lattaquié. Cependant pour pouvoir profiter pleinement de son nouveau débouché maritime, la République Islamique doit sécuriser un axe routier la reliant à la ville portuaire syrienne.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Choisissez votre formule, sans engagement, désabonnement facile

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…