Réélection de Macron : une victoire à la Pyrrhus pour le bloc oligarchique ?

Le second mandat d’Emmanuel Macron ne sera pas un long fleuve tranquille.

La réélection d’Emmanuel Macron garantit cinq années supplémentaires de tranquillité aux couches sociales les plus aisées. Sauf choc exogène d’ampleur, en 2027, les Français les plus riches devraient l’être un peu plus, quand les plus pauvres devraient avoir vu leurs conditions de vie se dégrader. Dans le conservatisme social qui définit le macronisme, il existe indéniablement une logique punitive.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…