Syrie : La présence de l'Iran attise les tensions entre Damas et Téhéran

Le chef des gardiens de la révolution en Syrie, Jawad Ghaffari, aurait été renvoyé du pays à la demande du président Bachar el-Assad. Selon plusieurs sources, le chef iranien a effectivement quitté la Syrie, mais la cause de ce départ reste floue. Cependant, la récupération et la médiatisation de cet événement par le régime syrien illustrent parfaitement le climat de tensions qui s’installe entre les deux alliés.

Jawad Ghaffari, dont le véritable nom serait Ahmed Madani, est un des hauts membres du Conseil des gardiens de la révolution iranienne (CGRI). Il a participé à la guerre Iran-Irak (1980-1988) aux côtés de Qassem Soleimani. En 2015, il a été nommé commandant de toutes les milices chiites en Syrie à la mort du général Hossein Hamadani.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…