OBÉSITÉ : UN FLÉAU XXL NOURRI PAR LES INÉGALITÉS SOCIO-ÉCONOMIQUES

Depuis plus de 40 ans, la proportion d’adultes obèses ne cesse de croître dans tous les pays développés. Et la France ne fait pas exception. L’obésité touche 17 % des Français. Si on ajoute les personnes en surpoids, c’est la moitié de la population hexagonale qui est concernée. La précarité catalysant le phénomène, les milieux les plus défavorisés sont les plus touchés et les enfants ne sont pas épargnés.

Pointée comme l’un des plus importants facteurs de risque de contracter une forme grave, voire létale du Covid-19, l’obésité a partagé, avec le virus, le devant de la scène sanitaire pendant la pandémie. Mais son effet sur le coronavirus n’est que l’arbre qui cache la forêt de risques qu’elle fait peser sur ceux qui en sont atteints : réduction de l’espérance de vie, diabète, cancers, maladies cardiovasculaires… la liste est longue.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité au site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…