LÉON GAMBETTA, UN HÉROS DÉMOCRATIQUE AU CŒUR DE L'HISTOIRE DE FRANCE

Si la figure de De Gaulle reste aujourd’hui largement plébiscitée, si celle de Clemenceau est régulièrement exhumée, Léon Gambetta de son côté, est tombé dans un anonymat à peu près complet. Si la plupart des Français connaissent ce nom donné à nombre de boulevards, de places et de rues, ils ignorent ce que ce personnage a eu d’essentiel dans l’histoire contemporaine de notre pays, et ce qu’ils lui doivent en tant que citoyens.

Comment faut-il l’appeler : Père fondateur de la République ? Apôtre du suffrage universel ? Grand défenseur des libertés parlementaires ? Chantre de l’unité nationale, de la défense de la patrie ? Il est tout cela à la fois. Jean-Marie Mayeur, son biographe, préfère pour sa part le qualifier de « héros démocratique », œuvrant pour le salut du peuple face à l’ennemi extérieur, pour son triomphe au plan intérieur et aimé par lui en retour. Principal animateur du camp républicain au cours des années 1870, il joue un rôle décisif dans la fondation et l’affermissement d’une République née inopinément, en pleine guerre contre la Prusse. En une décennie, cette nouvelle République acquiert une légitimité telle qu’elle se confond dès lors avec la France, conformément au vœu le plus cher des Républicains ardents, qui voyaient dans le triomphe de ce régime le couronnement de notre histoire nationale.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité au site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…