Élucid est un média 100% indépendant et ne vit que de ses abonnements - Soutenez-nous en vous abonnant

Comment l’euro a dégradé le solde commercial français

L’observation du solde commercial français des 30 dernières années permet de distinguer une rupture survenue au début des années 2000. C’est à cette période que le solde commercial français est devenu déficitaire, notamment en raison de la forte hausse des importations venues d’Allemagne, conjuguée à la stagnation des exportations. L’euro a été l’une des causes majeures de la dégradation du solde français.

publié le 10/03/2022 Par Élucid
Comment l’euro a dégradé le solde commercial français

Entre 1988 et 2002, le solde commercial français (solde FAB: Comptabilise les exportations « franco à bord », avec le coût des produits exportés et leur coût d’acheminement jusqu’à la frontière française.FAB-CAF: Comptabilise les importations « Coûts, assurance, fret » avec le coût des produits importés et de leur acheminement.CAF) oscille entre un léger déficit et un léger excédent commercial. Sur cette période, le déficit commercial le plus important est de -27 milliards d’euros constants en 1990, tandis que l’excédent commercial maximum est de 21 milliards d’euros constants en 1997.

C’est sur la période 2003-2008 que le déficit commercial décolle, pour atteindre un niveau qui restera durablement élevé. Ainsi, sur cette période, il passe de -8 à -78 milliards d’euros, soit une multiplication par près de 10 en six ans. Puis après avoir atteint -98 milliards d’euros en 2011, il se résorbe pour s’établir à -62 milliards en 2015.

L’année 2021 marque une rupture avec la tendance des années précédentes. En effet, entre 2017 et 2020, le déficit commercial français se stabilise autour de -80 milliards de dollars. Les conséquences de la crise sanitaire frappent de plein fouet l’économie française : le déficit passe de -83 à -110 milliards d’euros entre 2020 et 2021, soit une augmentation de 32 % en une année (1: Le solde FAB-CAF n’est pas le solde commercial officiel communiqué par les douanes françaises, qui est de -85 milliards d’euros en 2021, mais il permet d’effectuer des comparaisons internationales, en s’appuyant sur les données d’Eurostat.1).

Lisez la suite et soutenez un média indépendant sans publicité

S’abonner
Accès illimité au site à partir de 1€
Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité
Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues
Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle
Et bien plus encore....

Déjà abonné ? Connectez-vous

4 commentaires

Devenez abonné !

Vous souhaitez pouvoir commenter nos articles et échanger avec notre communauté de lecteurs ? Abonnez-vous pour accéder à cette fonctionnalité.

S'abonner