États-Unis : la dette publique atteint un pic historique à 200 % du PIB

Avec la crise sanitaire mondiale, la dette publique américaine a atteint un pic historique de 200 % de son PIB. En regardant la composition de cette dette, on s’aperçoit que c’est le gouvernement fédéral qui en supporte plus de la moitié.

Depuis les années 2000, une dette hors de contrôle

Durant les « Trente glorieuses », l’endettement des États-Unis a massivement diminué. En effet, la dette publique américaine atteignait 120 % du PIB au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, et est redescendue à 52 % du PIB en 1974.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Choisissez votre formule, sans engagement, désabonnement facile

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…