La fin de l’inflation ?

Après un XXe siècle marqué par des épisodes inflationnistes très importants au sein des pays développés, le XXIe siècle connaît une inflation d’une faible amplitude. Le maintien de la stabilité des prix est en effet une priorité des membres de l’OCDE, particulièrement au sein de l’Eurozone.

Le XXe siècle ou le siècle de l’inflation

L’observation de la variation des prix en France sur le temps long permet de se rendre compte que les phases déflationnistes étaient très courantes au XIXe siècle, bien que d’une ampleur limitée. Ceci était une des conséquences du système d’étalon bimétallique or-argent. En effet, selon la « loi de Gresham » dans un système bimétallique, lorsque deux monnaies légales sont en circulation dans un pays, la « mauvaise monnaie » (celle qui se déprécie) chasse la « bonne monnaie » (celle qui s’apprécie), car les consommateurs stockent la bonne monnaie, ce qui aboutit à une instabilité monétaire.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Choisissez votre formule, sans engagement, désabonnement facile

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…