Élucid est un média 100% indépendant et ne vit que de ses abonnements - Soutenez-nous en vous abonnant

Chômage aux États-Unis : pas de retour au niveau d’avant Covid

Après avoir augmenté brutalement lors de la crise du Covid-19, le taux de chômage américain est redescendu tout aussi rapidement, sans toutefois revenir au niveau d’avant la crise sanitaire. Il est néanmoins encore sur une pente baissière.

publié le 06/10/2021 Par Élucid

Comme partout, la pandémie de Covid-19 a durement affecté l’emploi américain en 2020. La tendance de la dernière décennie était pourtant bonne, puisque le taux de chômage officiel avait baissé sans discontinuer, passant de 10 % en 2009 - au pic de la crise des subprimes - à 3,5 % en novembre 2019, son plus bas niveau depuis 1969. Puis en 2020, l’arrêt du commerce international et les confinements décrétés sur le territoire américain ont fait bondir le taux de chômage à 15 %, son plus haut niveau depuis 1940.

Ces chiffres – représentés par la courbe bleue - indiquent le taux de chômage américain officiel, l’équivalent de la catégorie A en France. Mais il est également intéressant de considérer d’autres approches, plus proches de la réalité, afin de comptabiliser le chômage réel. Le graphique ci-dessus indique ainsi le taux de chômage U6 (courbe rouge) qui inclut les travailleurs ayant renoncé à chercher activement un emploi à court terme. Si l’on considère cet indicateur, le taux de chômage américain est plutôt de 10 % en septembre 2021, soit le double du chiffre officiel.

Pour préciser la situation de l’emploi aux États-Unis, le Bureau of Labor Statistics procède à un découpage de la population américaine. On se rend ainsi compte que, malgré la réduction du taux de chômage entre début 2009 et fin 2019 :

- La population non active américaine a tout de même progressé de 21 % sur cette période, soit beaucoup plus rapidement que la population totale (7 %) et que la Population civile: Ne comptabilise pas les mineurs de moins de 16 ans, ainsi que les personnes en maisons de retraite, institutions psychiatriques ou carcérales. Cet indicateur est important du fait que beaucoup de personnes âgées américaines continuent à travailler pour améliorer leur retraite.population civile (10 %) ;

Lisez la suite et soutenez un média indépendant sans publicité

S’abonner
Accès illimité au site à partir de 1€
Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité
Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues
Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle
Et bien plus encore....

Déjà abonné ? Connectez-vous

0 commentaire

Devenez abonné !

Vous souhaitez pouvoir commenter nos articles et échanger avec notre communauté de lecteurs ? Abonnez-vous pour accéder à cette fonctionnalité.

S'abonner