Cannabis : la France reste figée sur un modèle répressif inefficace

Alors que l’Allemagne veut légaliser de manière contrôlée l’usage récréatif du cannabis dès 2024, à l’image du modèle canadien, la France continue de caricaturer le débat et d’opter pour le statu quo de la prohibition, dont les conséquences sécuritaires et sanitaires sont de plus en plus dramatiques, en particulier pour les jeunes.

publié le 13/03/2023 Par Marine Rabreau
Cannabis : la France reste figée sur un modèle répressif inefficace

Inefficaces. C’est le terme utilisé par le Conseil économique et social (Cese) pour qualifier les politiques publiques françaises sur le cannabis en termes de santé et de sécurité publiques. La répression française – la plus sévère d’Europe après la Hongrie – « mobilise fortement les services de police et de la justice, sans réel effet sur l'ampleur du trafic et du niveau de consommation », ce dernier étant, de loin, le plus élevé du Vieux continent.

18 millions de Français ont déjà consommé au moins une fois du cannabis dans leur vie, selon un rapport de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OFDT) publié en septembre 2021. À titre d’exemple, ce chiffre est de 37,5 % pour l’Espagne et 38,4 % pour le Danemark. Aux Pays-Bas, où le cannabis est en vente libre, le chiffre est de 27,7 %.

La prohibition, en place en France depuis la loi de 1970 ( 1 ), annihile tout message de prévention, rappelle le Cese, qui a travaillé pendant un an sur le sujet en allant sur le terrain et en auditionnant juges, syndicats de policiers, médecins, experts et observateurs. Et de trancher pour la « légalisation encadrée » de la substance, dans son avis signé le 24 janvier dernier. Un diagnostic et une proposition déjà établis maintes fois depuis plus de 15 ans. Pour quiconque prend le temps d’étudier le sujet, le dénouement est unanime : un statu quo serait une hypocrisie totale. Car l’échec est total, particulièrement en France.


Chiffres clés de la consommation de cannabis en France

- 45 % des 15-64 ans ont déjà consommé du cannabis au moins une fois au cours de leur vie, contre 27 % dans l’ensemble de l’Union européenne ;
- 1,5 million de Français consomment régulièrement du cannabis, contre 1,2 million en 2005 ;
- 900 000 Français consomment quotidiennement du cannabis ;
- Depuis 20 ans, la quantité de cannabis vendue stagne ;
- De plus en plus fort en THC, le prix d’un gramme de cannabis a augmenté de plus de 30 % en 20 ans, à environ 10 euros en 2022 ;
- Un ado sur deux reconnaît avoir déjà fumé de l’herbe ou de la résine.

> Lire la Synthèse de connaissances sur le cannabis de l’Office français des drogues et des tendances addictives (OFDT)
> Explorer les tendances et chiffres de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies

Lisez la suite et soutenez un média indépendant sans publicité

S’abonner
Accès illimité au site à partir de 1€
Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité
Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues
Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle
Et bien plus encore....

Déjà abonné ? Connectez-vous