Crise ukrainienne : Washington veut isoler la Chine et rassurer Taïwan

À maintes reprises, la Russie fut prévenue qu’elle serait durement sanctionnée en cas d’agression à l'encontre de l’Ukraine. Au-delà de ces menaces, les États-Unis envoyaient aussi un message à leur principal rival, la Chine.

En cette glaciale matinée du 4 février 2022, Xi Jinping inaugurait en grande pompe les Jeux olympiques d’hiver de Pékin. Ces JO, boycottés par les officiels Américains, furent marqués par la tenue d’un sommet entre le président chinois et Vladimir Poutine.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité au site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…