JAPON : APRÈS L'ASSASSINAT DE SHINZO ABE, LA FIN DU PACIFISME MILITAIRE ?

L’assassinat de l’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe sonnera-t-il le glas du pacifisme nippon ? Chantre du réarmement, Shinzo Abe ne parvint jamais à réaliser son but ultime, réformer la Constitution pacifiste du Japon. Son successeur Fumio Kishida s’apprêterait à réaliser ce "rêve" inachevé.

L’article IX de la Constitution de 1947 balaye toute ambiguïté : « Le peuple japonais renonce à jamais à la guerre en tant que droit souverain de la nation, ainsi qu’à la menace ou à l’usage de la force comme moyen de règlement des conflits internationaux. [...] Il ne sera jamais maintenu de forces terrestres, navales et aériennes, ou autre potentiel de guerre. Le droit de belligérance de l’État ne sera pas reconnu ».

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité au site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…