J-P Chevènement : « En 1983 la gauche a entériné la victoire du néolibéralisme »

Jean-Pierre Chevènement nous livre le récit d’une gauche qui n’a pas fait les bons choix. Dans cet entretien inédit réalisé par Olivier Berruyer en 2012, l’ancien homme politique nous raconte comment, entraînée par les tourbillons de la construction européenne, la gauche française a préféré la voie du néolibéralisme.

Né en 1939, Jean-Pierre Chevènement, ancien élève de l’ENA, a été affilié au PS pendant la majeure partie de sa carrière politique, avant de créer le Mouvement des citoyens (MDC) en 1993 et puis Mouvement républicain et citoyen (MRC) en 2003. Durant cette carrière politique riche, il occupe les fonctions de ministre de la Recherche et de l’Industrie (1981-1983), ministre de l’Éducation nationale (1984-1986), ministre de la Défense (1988-2000) et ministre de l’Intérieur (1997-2000).

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Choisissez votre formule, sans engagement, désabonnement facile

Je m’abonne

Accès illimité aux contenus du site

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…