LE CYGNE NOIR - Nassim Nicholas Taleb

Le Cygne Noir. La puissance de l’imprévisible (2007), complété par Force et Fragilité. Réflexions philosophiques et empiriques (2010) attire notre attention sur une catégorie d’événements, caractérisés par une certaine rareté, en raison de l’impact important, positif ou négatif, qu’ils ont sur un individu ou sur la société.

Podcast

Réservé aux abonnés

Ces événements, que Nassim Nicholas Taleb désigne par l’expression « Cygnes Noirs », sont difficilement prévisibles et, ainsi, souvent expliqués a posteriori. Ils défient les modèles prévisionnistes les plus sophistiqués, mais provoquent pourtant des bouleversements majeurs.

Dans cet ouvrage, l’auteur propose d’identifier les espaces d’indéterminations d’où ces événements émergent afin d’apprendre à apprivoiser ces incertitudes.

Ce qu’il faut retenir :

Les Cygnes Noirs sont des événements rares, imprévisibles, qui peuvent avoir une ampleur extrêmement positive ou négative. Ils s’opposent aux situations d’incertitude modérée, dont les issues sont aléatoires, mais connues et dont l’impact est limité, sans ampleur (par exemple, un lancer de dé, ou le fait de déterminer si une femme est enceinte ou ne l’est pas).

Les Cygnes Noirs sont imprévisibles, car ils apparaissent dans des espaces de forte incertitude. L’incertitude est modérée quand elle relève de phénomènes physiques, car les issues sont la plupart du temps connues. Elle est forte lorsqu’elle relève de phénomènes scalables d’ordre socio-économiques (en raison du libre arbitre et de l’irrationalité des Hommes) ou environnementaux.

Lisez la suite et soutenez un média indépendant et sans publicité

Je m’abonne

Accès illimité au site à partir de 1€

Des analyses graphiques pour prendre du recul sur les grands sujets de l’actualité

Des chroniques et des interviews de personnalités publiques trop peu entendues

Des synthèses d’ouvrages dans notre bibliothèque d’autodéfense intellectuelle

Et bien plus encore…